Vous êtes ici : Accueil > Examens > Certification DSD-I > Bilan de la Certification 2016






    Documents joints

    Publié : 8 juin 2016
    Format PDF Enregistrer au format PDF

    Bilan de la Certification 2016

    Chères & chers collègues,

    Vous trouverez ci-contre un certain nombre d’indications chiffrées relatives à la session 2016 de la certification d’allemand (Deutsches Sprachdiplom I).

    Un grand nombre de professeurs d’allemand ayant décidé de ne pas présenter de candidats cette année, le nombre de participants par rapport à l’édition précédente est en chute de 60%, la baisse étant plus fortement marquée chez les collégiens que chez les lycéens.

    L’échantillon des 332 candidats est sans doute moins représentatif que les 849 qualifiables de la session 2015. L’on constate toutefois un recul très important du nombre des élèves certifiés au niveau A2 (47,6% contre 57,8% en 2015), cependant que le taux de réussite au niveau B1 est stable (15,1%). C’est chez les lycéens que l’on enregistre la plus forte baisse du taux de franchissement du seuil A2 (49,0% contre 60,4% en 2015).

    Il est aussi intéressant d’observer les résultats par activité langagière :

    - ORAL – En compréhension de l’oral comme en expression orale, le pourcentage des candidats validés au moins au niveau A2 est supérieur à 90%. En expression orale, comme l’an passé, plus de 65% des candidats valident même le niveau B1. Cela conforte toutes les démarches que vous avez engagées depuis des années pour entraîner les élèves de manière conséquente dans ces deux domaines essentiels.

    - ECRIT – Si les résultats sont en hausse en compréhension de l’écrit où près de 60% des candidats valident au moins le niveau A2, le score des élèves en expression écrite est en très net recul et un nombre significatif d’entre eux aura manqué la certification au niveau A2 à cause d’une performance insuffisante dans cette activité langagière (près d’un élève sur trois ne décroche pas le niveau A2). J’ai lourdement insisté, dans le cadre des journées de formation disciplinaire, sur la nécessité de réserver un traitement méthodique à l’expression écrite qui doit reconquérir toute sa place dans le cadre des entraînements « au long cours ».

    Vos établissements ont été ou vont être destinataires des résultats de vos élèves : « admis B1 », « admis A2 » ou « refusé ». Tout élève ayant réussi au moins à franchir le seuil A2 dans une activité langagière se verra remettre une attestation éditée par la DEC. Les candidats certifiés globalement au niveau A2 ou au niveau B1 obtiendront, eux, un diplôme.

    En revanche, je vous rappelle qu’aucun score ne doit être communiqué aux élèves.

    Je vous remercie une nouvelle fois très sincèrement pour votre forte implication dans l’organisation, la passation et la correction de ces épreuves.

    DT