Vous êtes ici : Accueil > Mobilités > Mobiklasse.de > Mobiklasse.de sur les routes de Normandie !






    Publié : 28 octobre 2015
    Format PDF Enregistrer au format PDF

    Mobiklasse.de sur les routes de Normandie !

    Le mardi 13 octobre 2015 avait lieu la toute première intervention du MOBIKLASSE.DE au Collège Gustave Flaubert de Pont-l’Evêque. Le Citan combi piloté par notre animatrice régionale Camilla est désormais lancé sur les routes de Normandie pour venir à votre rencontre !

    Le lancement officiel de Mobiklasse.de pour les académies de Rouen et Caen a eu lieu au Collège Gustave Flaubert de Pont-l’Evêque en présence d’une classe de Sixième. Pour l’occasion étaient présents entre autres : Monsieur Hervé GEVAERT, Principal du collège ; son adjoint Monsieur Stéphane VITEL ; Madame Mélanie LEPOULTIER, Conseillère départementale du canton de Bayeux en charge de l’action européenne au Département du Calvados (CD 14) ; Monsieur Yves DESHAYES, Maire de Pont-l’Evêque ; Madame Doris ROUXEL, Chef du service Europe & International au CD 14 ; Madame Elise LECUYER, Professeure d’allemand ; Monsieur David THIEULIN, IA-IPR d’allemand.

    La première prestation de notre animatrice régionale, Camilla BROCKMEYER, a été très convaincante. Après qu’elle s’est présentée aux élèves (non-germanistes, bien sûr !) dans un allemand simple, plusieurs activités ludiques autour de la langue allemande se sont succédé. Tous les jeunes participants se sont prêtés aux différents jeux proposés et ont vu leurs efforts récompensés par un sac rempli de petits cadeaux et un petit goûter avant de découvrir le Citan combi tout neuf et de poser devant pour la photo officielle.

    Un grand merci à l’Equipe de direction du Collège Flaubert pour son accueil et bonne route à Camilla !

    Discours et mots d'encouragement De gauche à droite : H. GEVAERT, Y. DESHAYES, D. THIEULIN et M. LEPOULTIER. (Photo : F. Clolus / CD 14)

    Devant le Citan combi Classe de Sixième devant le Citan combi. Au second plan, de gauche à droite : S. VITEL, E. LECUYER, M. LEPOULTIER, C. BROCKMEYER, D. THIEULIN et H. GEVAERT. (Photo : F. Clolus / CD 14)

    Extrait du discours prononcé par D. THIEULIN, IA-IPR d’allemand :

    "Parce qu’il est parfois utile de regarder dans le rétroviseur, je voudrais d’abord rappeler qu’après avoir sillonné les routes de France entre 2001 et 2014 (entre 2005 et 2014 sur l’académie de Caen) et être allés à la rencontre de plusieurs dizaines de milliers d’élèves, les véhicules du Deutschmobil, ce dispositif original de promotion de l’allemand et de la culture germanophone en France, ont subi un long contrôle technique l’an passé. Après que de nombreux experts (OFAJ, Fondation Robert Bosch, Fédération des maisons franco-allemandes, Deutscher Akademischer Austauschdienst et Institut Goethe) se sont penchés sur leur cas, il a été jugé préférable, avec le concours du célèbre constructeur Mercedes-Benz, de remplacer les vieux « Viano » par des « Citan Tourer » que conduiront donc avec la plus grande prudence 11 lecteurs-animateurs. Parmi ces pilotes VRP de l’allemand : Madame Brockmeyer qui a, j’en suis sûr, toute l’ambition, l’énergie et la dextérité au volant d’un Sebastian Vettel.

    Je suis particulièrement heureux que le lancement de Mobiklasse pour les académies de Caen et Rouen ait lieu au Collège Flaubert. Non seulement parce que l’allemand, enseigné par Madame Lecuyer, y a d’ores et déjà une représentation dynamique symbolisée par un échange scolaire jeune de 27 ans avec le collège-lycée Auf der Morgenröthe de Siegen (NRW) – à quelque 150 km au sud de chez Madame Brockmeyer –, mais aussi parce que ce collège fait partie des établissements sans section bilangue anglais-allemand où, jusqu’à cette rentrée, la langue de Goethe était enseignée à partir de la Quatrième quand elle le sera, dans le cadre du nouveau parcours LV2 qui se mettra en place ici l’an prochain, à partir de la Cinquième. Cela profitera aux futurs germanistes qui auront, sur leur scolarité au collège, près d’une cinquantaine d’heures d’allemand de plus que leurs prédécesseurs.

    Si l’offre est bel et bien là, reste évidemment à susciter la demande, en particulier auprès des élèves de Sixième... Les professeurs fondent beaucoup d’espoir, Madame Brockmeyer, sur votre créativité et votre dynamisme pour les aider dans le travail de conviction et de persuasion qu’ils opèrent année après année, sans relâche. Je suis certain que votre enthousiasme saura catalyser les demandes, que vous mettrez le turbo pour vaincre les préjugés tenaces qui persistent sur l’Allemagne et la langue allemande et, au bout du chemin, emporter l’adhésion des plus réticents.

    Pour cela, vous pouvez déjà compter sur le Service Europe et International du Conseil Départemental du Calvados qui vous a accueillie à bras ouverts ; vous pourrez compter demain sur l’aide des chefs d’établissement qui faciliteront, j’en suis sûr, l’organisation de vos interventions.

    Il me reste à souhaiter bonne route à Madame Brockmeyer et un démarrage sur les chapeaux de roue à Mobiklasse. / Ich wünsche Ihnen alles Gute für Ihre vielen Fahrten am Steuer Ihres neuen Autos und danke Ihnen für Ihre Hilfe."