Vous êtes ici : Accueil > Mobilités > Région LANGUES > Région Langues à Pont Audemer






    Documents joints

    Publié : 26 juin 2012
    Format PDF Enregistrer au format PDF

    Aller guten Dinge sind drei :

    Région Langues à Pont Audemer

    Editions 2010 - 2011 - 2012

    Région Langues en allemand a eu lieu pour la troisième fois au lycée J. Prévert, à Pont Audemer (27) du 25 au 29 juin 2012.

    Il s’agit de trois sessions très différentes et chacune très enrichissante. Vous trouverez les trois grilles de programme ci-joint. Les collègues d’allemand impliquées peuvent également vous renseigner : A. Bédoucha, Ch. Gross, C. Levaslot, B. Martenka et R. Petit. C. Leroux, professeure de cuisine du Lycée professionnel pontaudemérien a également participé trois fois, elle maîtrise l’allemand, dispose d’une cuisine pédagogique et de savoir-faire dans le domaine de la pâtisserie.

    Quelques conseils en amont : la Région Haute Normandie gère un dispositif très lourd, il faut donc être réactif et disposer de Plans B de dernière minute en ce qui concerne le recrutement des stagiaires et le matériel. Nous avons eu successivement 38, 49 et cette année 25 stagiaires.
    Le nombre peut être plus important que prévu, ou diminuer parce que les familles changent d’avis sans prévenir.

    Deuxième conseil : il faut avoir un contact très approfondi avant la session, par mail, avec les étudiants allemands (la Région dispose d’une liste d’étudiants allemands intéressés) en leur expliquant les horaires (ils doivent faire 55h en 5 jours) et en insistant sur nos attentes. Il s’agit également de s’appuyer sur leurs idées pour inclure leur passions dans le programme (p. ex : des cours de danse de salon, le taekwondo, etc.).
    Selon notre expérience, les activités en petit groupe encadrées par un étudiant sont les plus communicatives.

    Troisièmement : le dosage entre activités manuelles, culturelles et sportives doit être équilibré (certains élèves ne sont pas sportifs, ne nagent pas ou ne savent pas passer les vitesses d’un vélo, d’autres s’ennuient rapidement lors de bricolages ou en cuisine). Ensuite, il faut impliquer les cuisiniers de l’établissement (qui inventent avec plaisir un menu allemand pour un petit groupe en fin d’année), les femmes de ménage (car il s’agit de la période des grands ménages), les professeurs d’EPS (qui disposent de matériel et de compétences : M. Josquin a encadré pendant ces trois années un atelier d’escalade et une sortie kayak) et les surveillants, avec lesquels il est primordial de répartir les tâches pour la soirée et la nuit entre eux et les étudiants allemands, qui logent également à l’internat, si l’on veut éviter des conflits.

    Encore quelques remarques sur la teneur des programmes. La première fois : Auf der anderen Seite, les stagiaires étaient venus avec leur vélo et leur tente : l’expérience montre que cela demande une organisation énorme et qu’il faut s’attendre à des remarques parentales, pour une tente mal séchée ou autre menu dégât. La deuxième fois : Eine Brücke nach Deutschland, nous avions loué des vélos et ainsi allégé l’organisation.

    Les stagiaires avaient reproché à ce programme qu’il était très sportif et avaient réclamé plus de contenu culturel lors de l’évaluation du stage, remarque dont nous avons tenu compte cette année sous forme d’un jeu de "quiz" : Der große Preis, très apprécié par les stagiaires (ils ont appris quelques données sur l’Allemagne qui leur semblent utiles). Nous avons eu plaisir à encadrer ces stages Région Langues et nous vous invitons à prendre le relais ! Il faut un investissement intense en période de fin d’année, mais le bilan est très enrichissant.

    L’équipe de Pont Audemer.

    Diashow
    MPEG4 - 1.1 Mo
    QuickTime - 14.3 Mo
    Programme 2010
    OpenDocument Text - 21.9 ko
    Programme 2011
    OpenDocument Text - 38 ko
    Programme 2012
    OpenDocument Text - 86.3 ko